Création d’entreprise: les aides financières incontournables


La création d’une entreprise est un projet ambitieux et passionnant, qui nécessite souvent des moyens financiers conséquents. Pour aider les entrepreneurs à concrétiser leurs rêves, de nombreuses aides financières sont disponibles. Dans cet article, nous vous présentons les principales aides incontournables pour financer votre projet entrepreneurial.

Les dispositifs publics d’aide à la création d’entreprise

En France, plusieurs dispositifs publics viennent soutenir les entrepreneurs dans leur démarche de création d’entreprise. Parmi les plus connus, on peut citer :

  • L’ACRE (Aide aux Créateurs et Repreneurs d’Entreprise): cette aide permet aux personnes créant ou reprenant une entreprise de bénéficier, sous conditions, d’une exonération partielle de charges sociales pendant une période déterminée.
  • Le prêt à la création d’entreprise (PCE): il s’agit d’un prêt bancaire sans garantie ni caution personnelle, destiné à financer les premiers investissements liés à la création de l’entreprise. Le montant du PCE varie généralement entre 2 000 et 7 000 euros.
  • Les subventions et avances remboursables: octroyées par des organismes publics tels que Bpifrance ou certaines collectivités territoriales, elles permettent de financer des projets innovants ou ayant un impact positif sur le territoire.

Les aides spécifiques pour les demandeurs d’emploi

Les demandeurs d’emploi qui souhaitent créer ou reprendre une entreprise peuvent bénéficier d’aides spécifiques, telles que :

  • L’aide à la reprise ou à la création d’entreprise (ARCE): cette aide consiste en un versement, sous forme de capital, d’une partie des droits à l’allocation chômage. Elle est accordée sur demande auprès de Pôle emploi.
  • Le maintien partiel des allocations chômage: il s’agit de continuer à percevoir une partie de ses indemnités chômage pendant la phase de démarrage de l’activité, sous certaines conditions.
  • L’aide aux chômeurs créateurs ou repreneurs d’entreprise (ACCRE): cette aide permet aux demandeurs d’emploi de bénéficier d’une exonération partielle des charges sociales pendant les premiers mois d’activité.

Les dispositifs pour les entreprises innovantes

Si votre projet entrepreneurial est basé sur une innovation technologique, plusieurs dispositifs spécifiques peuvent vous aider à le financer :

  • Le crédit d’impôt recherche (CIR): ce dispositif fiscal permet aux entreprises qui réalisent des dépenses en matière de recherche et développement (R&D) de bénéficier d’un crédit d’impôt pouvant atteindre jusqu’à 30% du montant des dépenses éligibles.
  • Le statut Jeune entreprise innovante (JEI): ce statut permet aux entreprises de moins de 8 ans, réalisant des dépenses significatives en R&D, de bénéficier d’exonérations fiscales et sociales.
  • Les subventions pour l’innovation: plusieurs organismes publics (Bpifrance, Agence nationale de la recherche, etc.) proposent des subventions pour soutenir les projets innovants. Ces aides peuvent prendre la forme de subventions, d’avances remboursables ou de prêts à taux bonifiés.

Les aides régionales et locales à la création d’entreprise

En plus des dispositifs nationaux, de nombreuses collectivités territoriales (régions, départements, communes) proposent des aides spécifiques pour soutenir la création d’entreprise sur leur territoire. Ces aides peuvent prendre différentes formes :

  • Des subventions directes: elles sont généralement accordées sur la base d’un dossier présentant le projet et ses retombées économiques pour le territoire.
  • Des prêts d’honneur: il s’agit de prêts personnels sans intérêt ni garantie, destinés à renforcer les fonds propres du créateur d’entreprise.
  • Des garanties bancaires: certaines collectivités peuvent se porter garantes auprès des banques pour faciliter l’accès au crédit des entrepreneurs locaux.
  • Des dispositifs d’accompagnement: coaching, formation, mise en réseau… Les collectivités territoriales peuvent également proposer des services d’accompagnement pour aider les entrepreneurs à concrétiser et développer leur projet.

Les aides financières à la création d’entreprise sont nombreuses et variées, ce qui peut parfois rendre leur identification complexe. Pour vous y retrouver, n’hésitez pas à solliciter l’aide d’un expert-comptable ou d’un conseiller en création d’entreprise, qui pourra vous orienter vers les dispositifs les plus adaptés à votre projet. De même, pensez à consulter régulièrement les sites internet des organismes publics concernés (Pôle emploi, Bpifrance, etc.) et des collectivités territoriales, qui proposent souvent des outils de recherche pour identifier les aides disponibles en fonction de votre situation et de votre projet.

En somme, la France offre un large éventail d’aides financières pour soutenir les entrepreneurs dans la création de leur entreprise. Qu’il s’agisse de dispositifs publics nationaux ou locaux, d’aides spécifiques pour les demandeurs d’emploi ou encore de dispositifs dédiés aux entreprises innovantes, ces ressources constituent un atout précieux pour concrétiser vos ambitions entrepreneuriales.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *